Le prix Pierre «Esprit» Radisson

La Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec
tient à féliciter:
M. Bernard Dubé gagnant du prix 2012!

 
 

M. Bernard Dubé, au centre, se fait remettre le prix Pierre «Esprit» Radisson par M. Lucien Gravel, Président de la Fédération des trappeurs gestionnaires du Québec, ainsi que par M. Jacob Martin-Malus, Directeur du développement socioéconomique, des partenariats et de l'éducation pour le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune


 
 

Le conseil d’administration de l’Association des Trappeurs Indépendants de la Gaspésie est très heureux de soumettre la candidature de M. Bernard Dubé au célèbre prix "Pierre-Esprit Radisson".

Bernard est né à New Richmond au cœur de la Baie-des-Chaleurs en Gaspésie. Âgé de 66 ans, il est l’aîné des garçons d’une famille de onze enfants. Fils de fermier, il eut très jeune l’opportunité d’être en contact avec la nature, les animaux et la faune. Vous l’aurez sans doute deviné, sa toute première activité de piégeage commence par le colletage du lièvre. Le décompte fait valoir que M. Dubé aurait, à ce jour, consacré plus de 50 ans au piégeage des animaux à fourrure.

Il est père de 3 filles et grand-père de quatre petits enfants. Sa charmante épouse Gracienne lui sourit chaque matin depuis déjà 41 ans.

Bernard a un sens peu commun pour l’exploitation de nouveaux horizons. Hyper vaillant, il n’a jamais hésité à relever de nouveaux défis. Il a débuté sa carrière en tant qu’imprimeur, puis distributeur de gaz propane, pour par la suite s’adonner à la vente d’automobiles. Forestier dans l’âme, il a fait l’acquisition de plusieurs lots à bois où il assume lui-même les travaux sylvicoles.

Président fondateur de "Vison Gaspésien", il devint producteur de visons et renards. Il est également diplômé de la North Western School Omaha Nebraska en taxidermie.

Il devint par la suite propriétaire d’une pourvoirie où l’on pratiquait la chasse aux faisans, dindons sauvages, sangliers et ours noirs. Comme il aimait les chiens, il est rapidement devenu éleveur de chiens de traîneaux.

Maintenant à la préretraite, il est à présent artiste peintre et sculpteur. Il a déjà participé à plusieurs expositions. Pendant ses heures libres, il adore cuisiner de bons petits plats. Grâce à Bernard, plusieurs trappeurs de la région ont eu l’occasion de déguster la viande provenant du lynx, du castor et de l’ours.

Au fil des cinquante années que Bernard a consacrées au trappage, il a toujours agi avec beaucoup de professionnalisme. Il a compris très tôt l’importance d’être bien informé et de connaître à fond chacune des espèces convoitées. Doté d’un sens de l’observation particulier, il recherche constamment le petit truc permettant de déjouer et d’attirer à ses pièges l’animal désiré.

Là où Bernard excelle, c’est dans la transmission de ses connaissances et dans la grande générosité de son temps.

Son dévouement pour la cause des trappeurs l’a mené à plusieurs postes :

- Membre à vie de l’APTI Gaspésie.

- Il a occupé presque tous les postes au sein de son association régionale.

- Il a également occupé des fonctions de vice-président de la FTGQ.

- Il poursuit son ascension en acceptant de participer au conseil des producteurs de fourrures nord-américains où il assume le poste de vice-président.

- En tant que moniteur, il donne les cours PGAF et PIGEC et ce, depuis le début de la formation dispensée aux trappeurs.

- Il ne cesse d’accepter avec empressement les diverses sollicitations de la Fédération pour animer des ateliers lors des congrès annuels et des diverses rencontres estivales.

- Il adore communiquer sa passion aux jeunes et n’hésite pas à se rendre dans les écoles pour faire connaître la pertinence du piégeage.

Présentement, Bernard envisage de partager ses connaissances sur diverses façons d’apprêter la venaison puisqu’il est en train d’écrire un livre de recettes. M. Dubé maîtrise également très bien la fabrication de leurres. Cependant, c’est là son petit jardin secret... bonne chance à celui qui lui substituera ses recettes! Dès votre premier contact avec Bernard, vous aurez le plaisir de faire connaissance avec un homme très jovial. Il adore communiquer et, d’entrée de jeu, il saura satisfaire votre curiosité si vous avez le goût de partager avec lui certaines de vos expériences de piégeage.

Bref, l’apport de M. Dubé au développement du piégeage n’a cessé de s’exprimer. Il a endossé les objectifs de notre Fédération quant à la pertinence d’une collaboration régulière à la formation des trappeurs, y compris les jeunes, afin d’assurer la relève.

Nous lui sommes donc reconnaissants pour son dévouement et son engagement constant.

Source : Philippe Tambourgi
Pour information : tél. : (418) 872-7644/1-866-260-7644