Le prix Pierre «Esprit» Radisson

La Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec
tient à féliciter:
M. Jean-Yves Simard gagnant du prix 2008!

 
 

M. Jean-Yves Simard, à gauche, se fait remettre le prix Pierre «Esprit» Radisson
par M. André Martin, Représentant de la Fondation de la Faune du Québec.

 
 

La Fédération des trappeurs Gestionnaires du Québec est fière d'annoncer que le récipiendaire du Prix Pierre « Esprit » Radisson 2008 est monsieur Jean Yves Simard de l'Association des trappeurs Haut-St-Maurice. Monsieur Simard s'est mérité cet honneur le 15 mars dernier lors du 31 e salon provincial du trappeur tenu à Sherbrooke. Le prix lui a été remis par monsieur André Martin, président de la fondation de la faune du Québec lors du souper du Salon. Il devient donc le 23 ième récipiendaire de cet honneur. Rappelons que ce prix est destiné à honorer de façon particulière un individu pour son implication dans le domaine de la fourrure. Ainsi, afin de mieux connaître monsieur Simard, vous retrouverez le texte de sa mise en candidature rédigé par monsieur Michel Adams

• • • • • • • • • •

PRÉSENTATION DE LA CANDIDATURE DE Jean-Yves Simard POUR LE PRIX PIERRE « ESPRIT » RADISSON 2008 PAR LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'ASSOCIATION DES TRAPPEURS du Haut St-Maurice.

Jean-Yves est né en 1947 à Ville La Baie au Saguenay.   Dès son jeune âge il s'intéresse aux animaux en suivant son père et son grand-père qui étaient des trappeurs et chasseurs émérites dans leur coin de pays.    Il vivait pour les grands espaces et la forêt.   À la fin de ses études secondaires, il se dirige en techniques forestières au CEGEP de Chicoutimi ou il obtient son diplôme.   Quelques années plus tard, il complète sa formation par l'obtention d'un BAC en formation professionnelle.  

Il a travaillé deux ans au Saguenay et un an sur la Basse Côte Nord en forêt.   Ensuite, il se déniche un emploi à La Tuque comme professeur en conservation et aménagement de la forêt.   Il s'intéresse toujours autant au trappage et aux associations de trappeurs.   Il a occupé toutes les fonctions sur nos conseils d'administration (président, vice-président, secrétaire trésorier, directeur et personne ressource) depuis le tout début de nos regroupements jusqu'à maintenant (environ 24 ans).

Jean-Yves a été actif dans l'Association des trappeurs de notre territoire (Mauricie et Haut Saint-Maurice) depuis les touts débuts de l'Association Provinciale des Trappeurs (précurseur de la FTGQ).   Il a donné des cours de trappage à la Commission Scolaire du Haut Saint-Maurice, même avant l'avènement de notre cours actuel.   Il a enseigné à plus de 500 élèves (25 par année durant 20 ans) en conservation, protection et exploitation de la faune, ceci incluant le trappage dans ce cours comme une priorité.

Jean-Yves a été un des pionniers si ce n'est l'instigateur principal du contenu du cours initial de Piégeage et Gestion des Animaux à Fourrure (PGAF).   En effet, il était un des trois instructeurs qui ont élaboré son contenu et son mode de fonctionnement.   Ses antécédents de professeur en trappage, comme mentionné plus haut, en faisait le candidat idéal pour cette fonction.

Il a participé très activement à la formation des moniteurs du cours de piégeage, ce à la grandeur de la province.   Il a de plus participé à la période de présentation du manuel et de son contenu du cours de piégeage aux représentants des autres provinces et des territoires du Canada.   Il a fait connaître notre association et cet outil qui était qualifié comme un des meilleurs jamais produits dans le domaine du trappage.

Il a été et est toujours très populaire auprès des jeunes intéressés au trappage.   Il a toujours été préoccupé par la relève.   Il a en ce sens initié plusieurs activités et projets (années après années) en vue d'intéresser les jeunes au trappage (séances de dépiautage, visites en forêt, activités de trappage pour les élèves).   Ceci était d'autant plus facile pour lui car c'est un communicateur-né et un très bon professeur aujourd'hui à la retraite (malheureusement pour les futurs élèves).   Quand on parle de Jean-Yves chez nous, tous le connaissent très bien.

De plus, après toutes ces activités, et lorsque le cours (PGAF) a été bien mis en place, il a agit comme moniteur (formateur) pour les trappeurs de notre région, fonction qu'il occupe encore aujourd'hui.   Lorsqu'il est question de trappage, il n'arrête jamais même quand sa santé s'en ressent.   Pour vous fournir un ordre de grandeur, Jean-Yves a formé plus de 200 personnes au cours de trappage (PGAF) dans notre région en plus d'être présent lorsqu'on avait besoin lui.   C'est une personne ressource pour tous les nouveaux trappeurs et même les anciens.   Il n'hésite jamais à aider les autres lorsque nécessaire.   Il est une personne très active au niveau du recrutement pour notre conseil régional et prône fortement à tous la nécessité de se regrouper et d'adhérer à nos conseils régionaux et à la fédération.   C'est pourquoi nous le recommandons fortement au prix Pierre Esprit Radisson pour 2008.

Préparé par Michel Adams président de l'association des trappeurs du Haut Saint-Maurice

Félicitations à monsieur Jean-Yves Simard!