Aménagement forestier

La gestion de la faune nécessite une gestion de son habitat

Piégeurs gestionnaires

Les piégeurs sont des gestionnaires des populations animales mais également de leurs habitats. En pratiquant leurs activités sur les mêmes territoires depuis de nombreuses années, voire plusieurs générations, les piégeurs sont souvent les premiers à sonner l’alarme lorsque les changements survenus dans l’environnement détruisent des habitats et menacent les populations fauniques.

Le piégeage peut être pratiqué sur :

  • Les terrains de piégeage (droits exclusif à un piégeur)
  • Le territoire libre des terres du domaine de l’État (droits non exclusifs)
  • Les propriétés privées (après entente d’accès avec les propriétaires)
  • Les réserves à castor (droits exclusifs aux communautés autochtones)

Voir la présentation des terrains de piégeage par Unité de Gestion des Animaux à Fourrure

Gestion intégrée des ressources et du territoire

Que vous soyez détenteur d’un bail de terrain de piégeage ou piégeur sur un territoire du domaine de l’État, vous êtes invités à participer aux consultations publiques dans le cadre des plans d’aménagement forestiers préparés par le MFFP.

Il existe deux tribunes qui vous permettent d’exprimer vos intérêts concernant la protection des habitats fauniques:

  • les Tables locales de gestion intégrée des ressources et du territoire (TLGIRT), où un représentant piégeur défend les intérêts du piégeage dans la stratégie d’aménagement, à l’échelle des unités d’aménagement forestier, lors des plans d’aménagement forestier intégré tactique (PAFIT).
  • l’harmonisation du terrain de piégeage, où chaque détenteur de bail de terrain de piégeage est invité à participer aux plans d’aménagement forestier intégré opérationnel (PAFIO)

⇐ Cliquez sur l’image du Guide de participation aux TLGIRT pour en apprendre davantage sur le rôle des piégeurs dans l’aménagement forestier.

Afin de défendre au mieux les intérêts du piégeage, nous vous invitons à surveiller régulièrement le site internet du MFFP qui présente les consultations en cours sur les plans d’aménagement forestier intégré, et les plans d’aménagement adoptés dans chaque région.

Gestion du castor

La FTGQ encourage la cohabitation avec le castor en favorisant l’aménagement des traverses de cours d’eau sur les chemins forestiers.

Les trappeurs travaillent ainsi en partenariat pour caractériser et aménager des sentiers notamment dans les réserves fauniques.

Pour toute problématique liée au castor, vous pouvez consulter le Résumé des exigences réglementaires relatives à la gestion des castors et au démantèlement de barrages de castor  du MFFP.