Programme Relève

Le programme Relève encourage la formation d’une jeune relève de trappeurs âgés entre 12 et 24 ans.
L’objectif est de les amener à débuter la pratique de cette activité et à se constituer un réseau de contacts qui les aidera à mettre en pratique les connaissances acquises.

Pour participer au programme, les jeunes de 12 à 24 ans doivent s’inscrire à la formation « Piégeage et Gestion des Animaux à Fourrure » (PGAF) offerte par la FTGQ. Cette formation mène à l’obtention du certificat du piégeur, qui est obligatoire pour pouvoir piéger au Québec. La formation PGAF coûte initialement 200 $, mais les participants au programme Relève peuvent bénéficier d’un remboursement de 100 $.

S'INSCRIRE À LA FORMATION

Chaque participant doit réussir l’examen avant le 1er mars 2022. De plus, les candidats doivent faire 2 activités parmi les suivantes et faire parvenir leur fiche de suivi des activités à la FTGQ avant le 14 mars 2022 :

  • Suivre la formation PGAF avec moniteur;
  • Participer à une activité organisée par une association régionale affiliée à la FTGQ;
  • S’inscrire comme « mentoré » piégeur sur le site Mentorat Chasse Pêche et Piégeage;
  • Acquérir la carte de membre régulière d’une association régionale de trappeurs affiliée à la FTGQ;
  • Trapper ou dépiauter dans la saison 2020-21 ou 2021-2022 et envoyer une ou des photos de l’activité avec un petit texte de 100 à 500 mots (les textes et photos pourront être utilisés par la FTGQ pour mettre sur son site Internet, dans son magazine ou pour tout autre document d’information);
  • Être bénévole pour une association régionale de trappeurs ou pour la FTGQ entre le 1er avril 2021 et le 14 mars 2022;
  • Visiter le Salon provincial du trappeur, et faire signer son carton de suivi au kiosque de la FTGQ;
  • Suivre la formation PIGEC.

Soulignons que le programme bénéficie d’un soutien financier du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rendu possible grâce aux revenus issus de la vente des permis de chasse, de pêche et de piégeage au Québec. Soulignons également la contribution des associations régionales participantes.